Démaquillage eco-friendly


Cela fait de nombreux mois que j'essaie de réduire ma consommation de cotons démaquillants. Avant, j'en utilisais 4 par jour (1 le matin avec ma lotion tonique, et le soir 2 pour me démaquiller avec mon eau micellaire et 1 pour ma lotion tonique)... Ce qui fait quand même environ 120 par mois, sans même compter ceux que j'utilise pour enlever mon vernis... C'est plus d'un paquet et cela me semblait un peu excessif !

J'ai décidé de tester et d'utiliser des approches un peu plus eco-friendly grâce à deux types de produits :

Les disques AmazonYa (reçus dans une Jesse's Box)

Les disques s'utilisent de la même manière que ceux qu'on trouve dans le commerce, à la différence que ceux-ci sont lavables. Vous pouvez en trouver fabriqués en coton ou en bambou (moins d'impact écologique que le coton). Les disques lavables sont un petit investissement mais ils en valent vraiment la peine car on peut les ré-utiliser pendant de nombreux mois.

Les lingettes Primark

Ces petites lingettes toutes douces s'utilisent comme les disques lavables et sont très pratiques car il suffit de les laver avec le reste de votre lessive ou à la main. J'adore utiliser ces jolies lingettes car elles sont plus grandes que les disques et un peu plus douces (elles ont deux côtés, dont un pour un effet scrub légèr pour le visage). Le vrai plus avec ces petites lingettes, c'est qu'elles enlèvent tout le make-up, même les eyeliners, lipsticks liquides et les masacaras les plus tenaces sans aucun produit ! Du coup, on économise même sur les achats cosmétiques :)


Au départ, j'étais un peu sceptique, donc j'ai vérifié avec un coton jetable et un peu d'eau micellaire pour m'assurer qu'il ne restait plus de produit sur ma peau et le coton est resté blanc !

Depuis, je n'utilise plus que ces solutions réutilisables, sauf pour mon vernis à ongles ;) Je vous recommende vivement ces produits, pas seulement pour la démarche, mais aussi parce qu'ils fonctionnent totalement !
Est-ce que vous avez déjà testé ce genre de produits ?

XOXO, Tania

Commentaires

Articles les plus consultés